Pédagogies coopératives: l’aide, l’entraide ou le tutorat

J'ai décidé aujourd'hui de vous parler de pédagogies coopératives. Mais qu'est-ce donc??
L’aide, l’entraide ou le tutorat sont ce que l’on appelle des « pédagogies coopératives ». Je vais donc commencer par vous expliquer en quoi consiste la pédagogie coopérative.

Pédagogies actives, nouvelles méthodes d'enseignement

Quelques définitions de pédagogies coopératives:

L’aide, l’entraide ou le tutorat sont ce que l’on appelle des « pédagogies coopératives ». Voici la différences entre ces trois notions qui peuvent porter à confusion.

L'aide : Un enfant reconnu comme expert apporte ses connaissances à un enfant qui en manifeste le besoin.

Entraide : Deux ou plusieurs enfants se réunissent pour tenter à plusieurs de résoudre une difficulté.

Tutorat : Un enfant, reconnu expert, accepte, pour un temps donné et avec un objectif précis, d’accompagner un de ses camarades afin qu’il devienne autonome dans un domaine.

Pour schématiser, dans toutes ces méthodes coopératives d’apprentissage scolaire, on apprend en essayant de refaire ce que l’on vient de voir faire par un tiers. Celui qui aide ne donne pas la réponse (incitation à la recherche), ne se moque pas, utilise de multiples exemples dans un langage compris de tous. De plus il est amené à mobiliser ses connaissances et donc à les ancrer davantage. Celui qui est aidé essaie par lui-même, écoute, pose des questions. On retient mieux les réponses aux questions que l'on se pose que celles aux questions que l'on ne s’est pas encore posé ! Le premier est amené à remobiliser ses connaissances pour les rendre accessibles à celui qui le sollicite, le second bénéficie des informations dont il avait besoin.

Pédagogie active, méthode d'enseignement

L’apprentissage coopératif / collaboratif, est donc fondé sur le fait que les apprenants travaillent en groupes restreints et participent à un travail collectif, sans la supervision directe et immédiate de l’enseignant.

Une pédagogie coopérative peut se définir comme une forme d’enseignement dont les apprentissages sont possibles par la coopération entre les personnes. La coopération est un facteur permettant et favorisant les apprentissages. L’enseignant n’est plus la seule interface aux savoirs.

Organisation matérielle de la classe :

A travers des espaces de libertés permis par la coopération, les enfants ont la possibilité de se déplacer, parler, organiser des travaux à plusieurs, etc.
Il faut donc créer les conditions pour que les enfants puissent s’entraider.

Les déplacements deviennent possibles et même nécessaires. On peut rechercher des zones de travail qui dépassent la conception classique de la classe. Les affichages sont nombreux et la modularité du mobilier est la condition sine qua non.

Voici donc l'état d'esprit dans lequel nous avons imaginé notre mobilier scolaire, le Programme 3.4.5.

Tables d'école du lycée Dorian

Pas de commentaire.

Laisser un commentaire